Actualités

Actu

Retour
Phitrust

2022, l’année de tous les engagements pour les actionnaires

On demande beaucoup aux entreprises. Dérèglement climatique, désordres sociétaux… Au-delà de leurs impératifs de performance économique, il s’agit pour elles d’afficher leur volonté de prendre part aux nouveaux défis mondiaux. « La capacité de l’entreprise à transformer le monde arrive à un point de bifurcation, sinon de rupture. L’humanité doit affronter des défis et des déséquilibres considérables – croissance des inégalités, dommages environnementaux, etc. – pour lesquels l’entreprise apparaît simultanément comme une cause et comme un levier indispensable pour y répondre » ( Entreprises, Responsabilités et Civilisations. Vers un nouveau cycle du développement durable Presse des Mines – Kevin Levillain, Blanche Segrestin, Armand Hatchuel, et Stéphane Vernac, novembre 2020 ) 

« Les entreprises sont plus que jamais soumises à des pressions législatives, médiatiques, et de leurs investisseurs pour accélérer l’évolution de leur modèle d’affaires vers une économie compatible avec l’Accord de Paris ». déclare Denis Branche DGD de Phitrust.

Quel meilleur levier que celui de la gouvernance, et donc de l’exercice du pouvoir, pour mettre en œuvre la transition des entreprises ? 

Pour sa campagne d’engagement 2022, la Sicav PAI France alerte et questionne tous les présidents des sociétés du CAC40 sur la gouvernance stratégique de leur société et notamment comment celle-ci se matérialise dans : 

  • L’organisation et les compétences du Conseil, 
  • Les engagements environnementaux, 
  • Les investissements et la politique de distribution, 
  • La politique de rémunération,
  • L’intégration des parties prenantes dans cette stratégie.

Sur les sujets environnementaux, la Sicav a renforcé les compétences de son comité technique avec la participation de Carbone 4. L’initiative des Science Based Targets reste au centre de notre engagement consolidé par leur nouvel outil, le Net Zero Standard. Ce référentiel permet aux entreprises d’affirmer leurs ambitions climatiques tout en rassurant l’ensemble des parties prenantes sur leurs capacités à mettre en œuvre ces changements grâce à un cadre scientifique.  La présence de longue date de Proxinvest à notre comité technique nourrit nos réflexions sur les sujets de gouvernance et sociaux, notamment sur le partage de la valeur au sein des sociétés ( Rapport 2021 sur les rémunérations des dirigeants ). En cohérence, la politique de vote de la Sicav renforce ses positions sur les résolutions environnementales et sociales pour la saison des assemblées générales 2022.

Alerter sur la responsabilité des entreprises… et des actionnaires 

Nous poursuivons cette année le questionnement des présidents sur l’adoption d’une raison d’être statutaire et la qualité d’entreprise à mission. Si le rapport Rocher d’octobre 2021 souligne le caractère « fédérateur pour les salariés, actionnaires et parties prenantes de la société », ce cheminement reste pour les sociétés cotées encore très marginal, particulièrement au sein du CAC 40 ( Danone, seule entreprise à mission – Podcast la Story des Echos, mars 2021 ). Il pose la question de l’alignement des intérêts des actionnaires…et de leurs responsabilités.  

Preuve en est le dernier rapport de Share Action « Voting Matters 2021: Are asset managers using their proxy votes for action on environmental and social issues? ». L’ONG anglaise souligne le manque d’implication des gestionnaires d’actifs lors des votes en assemblées générales sur des résolutions environnementales et sociales. Seule une résolution environnementale sur trois a reçu un soutien majoritaire. « Le secteur n’utilise toujours pas son droit de vote pour encourager les sociétés cotées en Bourse à améliorer leurs performances sociales et environnementales », regrette l’organisation dans son rapport publié le 15 décembre dernier.

Nb : la société Phitrust a adopté la qualité d’entreprise à mission en juin 2021.


Recevoir la newsletter Phitrust

Civilité *: