Actualités

Actu

Retour
Phitrust

A.de Crombrugghe “L’inclusion est au cœur de mes préoccupations d’investisseur”

Adrien de Crombrugghe (Responsable du Service Innovations Solidaires – Direction des investissements Banque des Territoires, actionnaire de Phitrust Partenaires) « le marché des entreprises à impact social, notamment celles qui agissent pour l’inclusion des plus fragiles d’entre nous, est en forte croissance. »

– Pourquoi la Banque des Territoires a investi dans Phitrust Partenaires?

Depuis plus de 30 ans, la Banque des Territoires intervient pour accompagner le développement de l’innovation sociale au service de la France, de sa population, de ses territoires. En effet, initialement, nous sommes intervenus essentiellement en subvention. Puis pour accompagner la maturation du marché nous avons soutenu les premiers fonds d’investissement à impact social. Plus récemment, nous avons accompagné l’émergence des contrats à impact social tout en développant notre propre thèse d’investissement en direct.

Notre stratégie d’investissement dans des fonds d’investissement à impact vise, plus précisément, à promouvoir et à renforcer une chaîne de solutions de financement pour les entreprises à impact social depuis l’idéation jusqu’au changement d’échelle en passant par l’amorçage et le développement. L’investissement de la Banque des Territoires dans Phitrust répond à cette stratégie d’investisseur de long terme, patient, auprès d’une équipe ayant une forte capacité d’accompagnement et qui promeut les bonnes pratiques du private equity dans l’ESS.

– Pourquoi l’inclusion est-elle un enjeu important selon vous?

L’inclusion revêt plusieurs acceptations. Il peut s’agir d’agir sur ou par l’emploi, du soin porté à des populations plus fragiles, etc. Le mot est indéniablement en vogue. En tout état de cause, l’inclusion est au cœur de mes préoccupations d’investisseur de la Banque des Territoires car il s’agit avant tout de répondre aux fractures de notre époque. L’entreprise à impact social qui vient répondre à cette mission, tel un supplétif de la puissance publique, est une opportunité incroyable d’allier l’utilité sociale : socle de l’économie réelle, et, performance économique portée par la vertu d’entreprendre.

– Pensez-vous que les entreprises de l’inclusion vont avoir besoin de plus d’apport en capital dans les mois/années à venir?

Je fais ce constat que le marché des entreprises à impact social, notamment celles qui agissent pour l’inclusion des plus fragiles d’entre nous, est en forte croissance. On peut dès lors en déduire que les besoins de capitaux nécessaires au soutien de leurs croissances vont augmenter. Cependant, outre les besoins de fonds propres, les dirigeants d’entreprises sociales doivent aussi, voire avant tout, s’interroger sur la nature de leurs investisseurs. Car plus qu’un pourvoyeur de fonds, l’investisseur à impact, tel Phitrust, est avant tout un associé, un accompagnateur de leurs modèles plus complexes qui cherchent à concilier utilité sociale et performance économique.

Recevoir la newsletter Phitrust

Civilité *: