Actualités

Actu

Retour
Phitrust

[Impact Sociétal] Un premier financement dans l’impact investing liant directement la rentabilité financière à la réalisation d’impacts sociaux

NAMé Recycling, entreprise belge à fort impact social, adresse un problème grandissant en Afrique, la pollution plastique des villes. Créée en 2016, La société développe une solution de collecte de déchets plastiques, traitement et recyclage (transformés en flocons et matériels d’emballage, ces plastiques sont ensuite commercialisés sur le marché local et international).
Pour la première fois, le taux d’intérêt des obligations convertibles consenties sera ajusté en fonction de l’atteinte d’objectifs sociaux et environnementaux
.

Un coût de financement lié à l’atteinte de performances sociales et environnementale

Ce tour de table de 650 K€ réunit les actionnaires historiques de NAMé et Phitrust Partenaires. Phitrust Partenaires investit 350 K€ en capital et en obligations convertibles. En collaboration avec les dirigeants de l’entreprise, les équipes de Phitrust Partenaires ont créé un produit financier encore très peu répandu dans le monde de l’impact investing français et européen : le taux d’intérêt appliqué aux obligations convertibles sera directement impacté par l’atteinte d’objectifs sociaux et environnementaux dans 5 ans. Concrètement, plus ces objectifs seront atteints, plus le coût de financement sera diminué.

Un double impact environmental et social

On estime en Afrique que moins de 20% des déchets plastique sont recyclés: la grande majorité finit au mieux en décharge, sinon dans les rues et les cours d’eau. Les déchets plastiques constituent alors une source majeure de pollution. Présente au Cameroun et au Gabon, NAMé Recycling est devenu en 3 ans le principal recycleur de plastique au Cameroun. La société souhaite aujourd’hui développer encore plus ses capacités locales de transformation afin de servir ses marchés et limiter le transport des plastiques recyclés.
NAMé Recycling mène par ailleurs des actions de sensibilisation dans les écoles, les ménages, les sociétés et même dans la rue dans le but de faire changer les comportements des utilisateurs de plastiques. La société emploie aujourd’hui 80 personnes dans ses 3 implantations (Yaoundé, Douala et Limbé) et estime créer près de 600 emplois indirects pour une collecte de 1.000 tonnes en 2019 (sur les 25.000 tonnes produites au Cameroun par an).

Olivier de Guerre, Président de Phitrust Partenaires Europe : « Les entrepreneurs sociaux ont besoin de tous les leviers possibles pour se développer, démultiplier leur impact et ainsi répondre aux enjeux de notre société et de notre planète. En tant qu’investisseurs à impact nous devons aussi imaginer des solutions d’investissement répondant à leurs ambitions. »

Roblain Namegni, Président NAMé Recycling SA : « Notre planète a des limites, nous ressources sont épuisables, nous devons être conscient de ces facteurs. Une nouvelle ère de gestion de la consommation de nos ressources et des déchets qui en resultent, doit s’ouvrir, une ère basée sur les 3R (Réduire, Réutiliser et Recycler). NAMé recycling est fière d’en être un ambassadeur en Afrique. »


A propos de Phitrust

Fondée en 2003 par Olivier de Guerre et Denis Branche, la société de gestion Phitrust s’organise autour de 2 pôles complémentaires. Pour créer un impact, les équipes ont choisi d’investir pour agir auprès :
Des entreprises non cotées porteuses de solutions innovantes et d’une vision inclusive de la société (par l’éducation, l’insertion, l’habitat..), pour qu’elles puissent accélérer leur développement
Des grandes entreprises cotées pour qu’elles fassent évoluer leurs pratiques environnementales, sociales et de gouvernance, par un engagement actionnarial régulier et actif
Une conviction : en tant qu’actionnaires, nous avons un pouvoir concret pour accélérer cette transition.
www.phitrust.com
www.name-recycling.com

Recevoir la newsletter Phitrust

Civilité *: