Actualités

Edito

Retour
Phitrust

Pour rétablir un équilibre des pouvoirs chez Vivendi

En 2015, le groupe Bolloré est monté significativement au capital de Vivendi, prenant le contrôle de la société notamment suite au refus des actionnaires de maintenir le droit de vote simple. Depuis, la stratégie manque de clarté dans sa mise en œuvre.

À l’issue de l’assemblée générale 2018, Vincent Bolloré a indiqué que son fils Yannick le remplacerait à la tête du Conseil de surveillance. Or, ce dernier est également PDG du groupe Havas, racheté comptant en 2017 par Vivendi au groupe Bolloré et filiale de Vivendi !

· UN MÉLANGE DES GENRES 

Même si ce n’est pas juridiquement interdit, il est difficile de concevoir que le président du Conseil de surveillance puisse être également le dirigeant exécutif d’une filiale ! Comment peut se positionner le Directoire vis-à-vis d’un dirigeant de filiale qui est aussi celui censé vous contrôler ? Et ce sans compter que deux membres du Directoire sont aussi dirigeants de la holding Bolloré… Comment le Conseil de surveillance peut-il contrôler un Directoire dont deux membres sont dirigeants de l’actionnaire principal, non majoritaire ?

· RÉTABLIR UNE GOUVERNANCE ÉQUILIBRÉE 

Ce mélange des genres illustre bien la gouvernance mise en place par le groupe Bolloré chez Vivendi, sans aucune place laissée aux autres actionnaires – pourtant majoritaires – ou aux administrateurs indépendants. Face aux enjeux stratégiques que rencontre le groupe  aujourd’hui (suite aux choix de Vincent Bolloré), il est urgent que les actionnaires se mobilisent pour exiger que Yannick Bolloré n’occupe plus le poste de président du Conseil de surveillance, qui lui a été transféré en urgence en 2018.

Phitrust déposera une résolution demandant la révocation de son mandat au Conseil de surveillance à la prochaine assemblée générale de Vivendi pour rétablir un équilibre des pouvoirs chez Vivendi.

Olivier de Guerre
Président de Phitrust

Recevoir la newsletter Phitrust

Civilité *:

Je souhaite recevoir les newsletters suivantes *: