Actualités

Actu

Retour
Phitrust

Un label ISR et après? L’engagement actionnarial concret sera incontournable en 2021.

En novembre 2020, la Sicav d’engagement actionnarial Phitrust Active Investors France obtenait le label public ISR, référence de marché en France et passage obligé pour devenir support en UC (unité de compte) dans les contrat d’assurance vie.

Notre Sicav devient ainsi le seul fonds ayant choisi une stratégie ISR « pure player » d’engagement actionnarial à obtenir ce label  (sur les 514 fonds labellisés).Cette reconnaissance valide l’efficacité de la stratégie d’engagement actionnarial menée par Phitrust depuis plus de 15 ans, comme lanceur d’alertes et levier de transformation des grandes entreprises cotées sur leurs pratiques environnementales, sociales et de gouvernance. A ce titre, l’étude que Novethic publiait en juillet dernier conclue que « l’engagement actionnarial est la pratique d’investissement responsable la plus efficace pour pousser les entreprises à faire évoluer leurs pratiques. »

En 2020, deux nouveaux dispositifs obligeant les investisseurs à rendre compte publiquement de leurs politiques d’engagement et de l’exercice de leurs droits de vote sont entrés en vigueur : la nouvelle directive européenne sur le droit des actionnaires et la loi Pacte en France. L’engagement actionnarial va donc devenir un « must do ». Et certainement avec des stratégies différentes selon les acteurs :

Investisseurs institutionnels long terme en gestion propre qui devront s’engager pour accompagner la transition du modèle d’affaires des entreprises …afin que la valeur de leur participations augmente sur le long terme, au risque d’en voir certaines rater le coche et disparaitre (Kodak reste un bon exemple de transition ratée)
Sociétés de gestion filiales de groupes bancaires ou d’assurances qui devront concilier les exigences de leurs investisseurs avec celles de leurs maisons mères
Gestionnaires indépendants qui prendront le pari ou non de s’investir et d’investir dans cette activité d’engagement qui demande technicité, et ténacité sur le long terme
Activistes de tous ordres qui agiront selon une grille d’intérêts qui leur sont propres, qu’ils soient des fonds ou des ONG
Gestionnaires indiciels qui devront sans doute s’associer avec des fonds actifs pour répondre à cette nouvelle directive

Les moyens d’actions seront divers : agir seul, ou par le biais de coalitions ponctuelles ou thématiques (Climate 100+, …). La dernière étude de Share Action montre l’étendue du chemin encore à accomplir pour obtenir une réelle cohérence entre l’adhésion à ces coalitions et la réalité des votes en AG… L’ONG britannique a publié récemment son rapport sur les votes des 60 plus grandes sociétés de gestion d’actifs mondiales lors des assemblées générales 2020. Sur les 102 résolutions actionnariales concernant le climat ou des sujets sociaux, seules 15 ont reçu un soutien majoritaire de ces investisseurs.

Les manières de rendre compte seront diverses : du simple rapport de vote à l’analyse de cas pratiques et la mise en valeur des résultats obtenus sur le long terme (la transition des entreprises prend et prendra du temps). Dans le cas de la Sicav Phitrust Active Investors France, l’engagement concret, l’indépendance et l’exigence d’information à nos investisseurs sont au cœur de la stratégie de gestion.

2021 va constituer une année intéressante à plus d’un titre. Les enjeux environnementaux et sociaux seront plus que jamais des sujets d’engagement actionnarial : transition de modèles d’affaires pour être encore « vivant » dans 10 ans, conception des produits et services tenant compte de la protection de la biodiversité, prise en compte des impacts sociaux, sociétaux et environnementaux de la digitalisation des modèles, partage de la valeur pour maintenir/retrouver un sentiment de « faire société » à l’heure d’une sortie possible de crise, organisation d’une gouvernance et d’un mode de direction efficient et responsable, …..

Les questions sont multiples, les enjeux immenses. Les investisseurs « actionnaires » actifs ont tous intérêt à faire très vite la preuve de leur engagement et justifier leur raison d’être d’investisseur ISR… Particulièrement face à une génération montante qui ne comprendra plus que son épargne dorme quand elle doit, elle, faire des choix décisifs.

Recevoir la newsletter Phitrust

Civilité *: