Actualités

Actu

Retour
Phitrust

Zoom entrepreneur – Les défis de l’insertion par l’Activité Economique : Laurent Laik, DG de La Varappe

27 Avril 2020

“La crise nous donne l’occasion de repenser notre activité. Il est temps de ne plus voir l’insertion par l’activité économique comme un secteur a part, mais de prendre la mesure de ce modelé inclusif et d’en faire un modèle d’entrepreneuriat !”

Pour La Varappe, cette crise advient alors que le groupe est en plein développement (acquisitions, ouverture prévue de nouvelles agences, mise en place d’outils pour répondre au Pacte pour l’inclusion lancé par gouvernement (140.000 parcours inclusifs en France, à porter à 240.000).

« Du jour au lendemain, l’activité s’est suspendue. Le pôle travail temporaire s’est arrêté, sauf les activités para médicales ou médicales. Pour l’environnement, les collectivités ont tout mis en veille ; quant à l’activité [d’aménagement de] container (fabrication de logements d’urgence et de bureaux à partir de containers maritimes), on ne pouvait plus s’approvisionner. »

Les mesures prises : « Descendre moins bas que les autres et repartir plus vite »

Face à la crise, 3 chantiers prioritaires sont mis en place :

> Mise en sécurité des salariés (5000 collaborateurs sur le territoire),

> Mise en sécurité de l’entreprise,

> Transformer cet événement en une occasion de repenser l’activité?

Une cellule de crise est tout de suite mise en place, avec un volet managérial très fort et indispensable pour tenir de moral et la motivation de tous.

1. Sécurité des employés :

Un discours de vérité s’impose : quels équipements collectifs ou individuels la société peut fournir à ses employés ? Comment les commander en urgence ? « Pour ceux de nos collaborateurs qui travaillent à collecter les déchets hospitaliers, il fallait agir vite ».

2. Sécurité de l’entreprise :

Devant l’incertitude du délai de reprise, il faut pouvoir adapter les frais généraux à la réalité de l’activité. Décision est prise de maintenir les salaires dans le cadre de l’activité partielle, même pour les intérimaires qui n’ont dans un premier temps pas droit au chômage partiel. Objectif : rester en position de redémarrer au plus vite quand l’activité reprendra.

3. Réinventer les métiers :

La Varappe maintient un lien permanent avec ses ouvriers et intérimaires, idem avec ses clients, ses fournisseurs. Tous ont des idées, des conseils sur des secteurs en tension, non abordés encore par la Varappe et pour lesquels les équipes sont en mesure de répondre.  « Cette agilité, cette mobilisation ont permis de prospecter des secteurs où nous n’étions pas présents (agriculture, grande distribution, logistique…).»

Un enjeu majeur : réussir le déconfinement

« Des règles vont être mises en place dans l’ensemble des métiers pour protéger nos salariés. Nous devrons faire preuve d’une capacité d’adaptation quotidienne. »

Poursuivre le développement avant tout : la Varappe a décidé de finaliser l’acquisition prévue en Bourgogne, malgré la crise. Idem pour l’ouverture prévue d’une dizaine d’agences (Montpellier, Nîmes, Var, Gennevilliers, Orange, Corse, …), « même si on a dû faire du forcing pour obtenir les autorisations ». Le groupe bénéficie pour cela d’une trésorerie importante grâce aux levées de fonds réalisées en 2019 pour le rachat de la Bourgogne et d’une autre entreprise dont le projet a été différé.

Redémarrer l’activité, une reprise au cas par cas :

> Travail temporaire : il sera assez lent (un niveau d’activité acceptable pas avant septembre, les priorités des clients seront de réincorporer leurs salariés en chômage technique ou partiel)

> Activité environnement : elle  devrait redémarrer plus vite, les collectivités vont devoir relancer ces services.

> La co-entreprise INVA, créée avec Vinci  (prestations sur les autoroutes: elle devrait être mise en place dès cet été 

> Le pôle containers devrait revenir à la normale dans le courant de l’année, selon la reprise des approvisionnements.

« Mais tout ça va dépendre de la crise sanitaire, s’il y a une deuxième vague, … »

« Un entrepreneur doit rester optimiste ». La crise fait apparaître avec urgence l’importance du temps long. Nos relations de longue date avec nos salariés, nos fournisseurs, nos clients, nos investisseurs, comme Phitrust entrainent un respect mutuel de tout notre écosystème. Cela seul le temps long le permet. Cela nous aidera à rebondir plus vite et répondre aux défis de l’emploi. Il est temps de ne plus voir l’insertion par l’activité économique comme un secteur à part, mais de prendre la mesure de ce modèle inclusif et d’en faire un modèle d’entrepreneuriat !

Retrouvez la visio-conférence en format intégral :

Téléchargez le compte-rendu

La Varappe:Le groupe est structuré autour de quatre domaines d’expertises et de différentes filiales Ressources et Compétences (avec les filiales Eureka, Interim’r, Interim’r santé, Campus), Environnement (avec les filiales LVD Environnement, Inva, Evolio), Construction (avec les filiales HomeBlok, Locarbom) et Innovation. Sa mission : tout mettre en œuvre pour donner aux personnes éloignées de l’emploi qui le souhaitent un travail et accompagner chacun à construire sa propre trajectoire, à révéler ses talents et à s’émanciper. 30 % du capital est détenu par l’association historique La Varappe, 30 % par les salariés et le reste est ouvert à des partenaires financiers choisis avec soin pour assurer le développement et la croissance de l’entreprise.

Le groupe affichait  en 2019 près de 40 M€ de chiffre d’affaires, 1 020 ETP (équivalents temps plein) en intérim et insertion contre un CA de 11,5M€ en 2014 et 256 ETP.  En 2019,  5 300 personnes ont été employées par le groupe (intérim, insertion, permanents). Les parcours d’insertion ont eu un taux de sortie positive de 80%. Des résultats portés par une ambition : amplifier son impact économique et social en devenant un acteur national de référence à l’heure où le gouvernement entend doubler les effectifs de l’IAE.

Phitrust accompagne La Varappe dans son développement depuis 2008

En savoir plus : https://www.groupelavarappe.fr/

Recevoir la newsletter Phitrust

Civilité *: